Parce que bébé aussi a le droit à ses sneakers, voici comment bien les choisir !

Lorsque l’on a une passion, on a souvent envie de la faire vivre à tout le monde, comme si elle n’en serait que plus belle une fois partagée. Ce qu’il y a de bien avec celle des sneakers, c’est qu’elle peut être transmise à ses enfants dès leur plus jeune âge, même s’il faut bien avouer qu’un bébé restera totalement indifférent au fait d’avoir les dernières Nike ou adidas aux pieds. D’ailleurs, il convient de rappeler que pendant leurs premiers mois, les plus petits ont avant tout besoin de modèles privilégiant le confort à l’esthétisme.

Il est toutefois possible d’allier ces deux dimensions. Sneaker Style vous dévoile aujourd’hui ses conseils pour choisir les baskets de votre bébé tout en vous assurant qu’elles lui permettront de faire ses premiers pas dans les meilleures conditions.

A quel âge acheter les premières baskets de bébé ?

Père et fils avec des Air JordansDire qu’il n’y a pas d’âge pour porter des sneakers serait une erreur. S’il vous prend l’envie d’acheter des baskets à votre bébé, aussi belles soient-elles, vous devez attendre que celui-ci sache marcher ou, au minimum, qu’il soit capable de tenir debout seul. Dans le cas contraire, vous prendriez le risque d’empêcher que ses pieds ne se musclent convenablement, ce qui pourrait altérer autant sa future démarche que sa croissance.

En moyenne, on estime que les enfants commencent à marcher entre 9 et 18 mois.

Attention, une fois que votre bout de chou aura découvert le plaisir de gambader aux yeux et à la barbe de ses parents, sa pointure évoluera très vite et vous serez contraint de lui acheter une nouvelle paire tous les 4 à 5 mois. Jusque ses 2 ans, passez à cette fréquence votre index entre le talon et l’arrière de sa chaussure pour vérifier qu’elle lui convient encore. Si vous n’y parvenez pas, c’est qu’un changement s’impose.

Cette étape est d’autant plus importante que les pieds des nourrissons sont couverts d’une couche adipeuse qui les rend insensibles à la douleur. Ne comptez donc pas sur eux pour qu’ils vous fassent part d’une gêne quelconque.

Enfin, contrairement à ce que vous pourriez penser, il ne faut surtout pas anticiper en achetant volontairement des chaussures plus grandes dans l’optique de faire des économies. En procédant de la sorte, vous nuiriez au bon apprentissage de bébé qui prendra de mauvais appuis et risquera donc d’acquérir une marche inadaptée.

Quels modèles privilégier et pourquoi ?

Maintenant que vous en savez un peu plus, nous allons pouvoir passer à la partie la plus intéressante : le choix du modèle.

En tant que sneaker addict, vous auriez certainement tendance à ne prendre en compte que le design de la chaussure, ce qui serait une grave erreur. Conformément à ce que nous expliquions en introduction, il faut privilégier celle qui sera la plus adaptée à la morphologie des petits pieds de votre enfant. Pour connaître précisément sa pointure, allobébé vous propose un pédimètre à imprimer ainsi qu’un mode d’emploi détaillé pour vous en faciliter l’utilisation.

Quelle que soit sa pointure, il est conseillé d’opter entre 12 et 36 mois pour une basket haute, légère, avec 1 cm maximum de talon et de préférence en cuir, une matière qui a l’avantage d’être plus respirante, ce qui limitera la transpiration. Oubliez donc les Stan Smith, les Superstar ou encore les Roshe qui sont toutes des sneakers basses. En revanche, vous pourriez trouver votre bonheur dans une paire d’adidas Varial ou Freemont, ou encore de Nike Air Force 1 ou Jordan. Celles-ci conféreront un parfait maintien du pied à votre bambin dont les chevilles seront très bien protégées.

Dans un autre style, sachez que Timberland propose également un grand choix de chaussures hautes.

Avant de refermer cette page dédiée aux sneakers pour bébé, nous tenions à préciser qu’à la différence des vêtements, les chaussures ne peuvent se passer de mains en mains. Dans la mesure où celles-ci prennent la forme des pieds, il est impératif de les acheter neuves. Par ailleurs, si vous n’êtes pas certain de la pointure exacte malgré l’utilisation du pédimètre ni du type de chaussure le plus adapté à votre enfant, n’hésitez pas à demander conseil à un podologue.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *