[Infographie] L’évolution des Nike Air Max depuis 1987

Il est aujourd’hui impossible de concevoir l’univers des sneakers sans les Air Max de Nike tant les baskets de la marque au Swoosh ont joué un rôle prépondérant dans le développement à la fois technique et esthétique des baskets streetwear  ; ces mêmes baskets dont elles font toujours partie des plus illustres références.

Mais si elles sont désormais incontournables, leur succès ne s’est pas acquis du jour au lendemain. Les ingénieurs de Nike ont effectivement du redoubler d’efforts pour les améliorer de manière continuelle, en particulier sur le plan de l’amorti et du confort, ce qui a donné naissance à de nombreux modèles que la marque a regroupé dans une belle infographie.

30 ans de Air Max résumés en une infographie

Les Nike Air Max font partie de la poignée des rares sneakers indémodables sur lesquelles la firme américaine continue de parier année après année et saison après saison. Véritable succès commercial, la basket créée en 1987 doit son salut favorable non seulement au marketing maîtrisé de Nike mais aussi et surtout à ses performances en perpétuelle amélioration.

David Forland
David Forland

Comme le montre l’infographie ci-dessous, Nike n’a jamais cessé d’améliorer les modèles de sa gamme phare. Depuis la sortie de la Air Max 1 il y a plus de trente ans, l’équipementier cherche en effet à optimiser les performances de ses modèles dotés de la technologie Air, à tel point que celle-ci occupe une place de plus en plus importante et de plus en plus visible sur ses chaussures. Il n’y qu’à comparer la taille de la bulle d’air entre la Air Max 1 et la Air Max 2015 pour s’en convaincre ! C’est d’ailleurs de cette volonté d’exploiter au maximum son système d’amorti maison qu’est né le nom « Air Max », pour « Air Maximum » ; une petite anecdote que l’on doit à David Forland himself.

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, David Forland est le directeur du département de l’innovation du Cushionning (matelas d’air) chez Nike. C’est en grande partie à lui que l’on doit les Air Max qui se sont succédées au cours des 30 dernières années. A sa prise de fonction en 1985, le projet de rendre visible les unités d’air dans la semelle est encore tout récent. A cette époque, Nike n’a encore conçu aucune chaussure à bulles mais dispose déjà de la technologie Air-Sole puisque celle-ci a été développée par Tinker Hatfield pour une première intégration dans la Nike Tailwind en 1978. En outre, si Hatfield est considéré légitimement comme le père de la Air Max, Forland en est le parrain.

Il faudra 10 ans à David Forland pour réussir à concevoir une Air Max complète, c’est-à-dire avec une semelle composée uniquement du système Air-Sole et donc dénuée de mousse. Nous sommes en 1997, année qu’immortalisera Nike en baptisant tout simplement sa chaussure Air Max 97.

Alors que beaucoup pensent que la bulle d’air qui caractérise les Air Max n’est qu’un détail esthétique, on s’aperçoit en s’intéressant à l’histoire de la gamme qu’elle résulte en réalité de la recherche de performances accrues. Il ne faut pas oublier que la Air Max puise ses racines dans la Tailwind, une chaussure élaborée pour le marathon d’Honolulu en 1978. Par ailleurs, on rappellera qu’à la différence de l’air, la mousse se déforme et s’use avec le temps, d’où les efforts de Nike pour maximiser la présence d’unités d’air dans la semelle.

[Infographie] L'évolution des Nike Air Max depuis 1987

Sources : nike.com, be-street.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *