Nike Air Huarache, à l’origine de la sneaker culte

Parler des baskets Nike sans évoquer la technologie Air est presque impossible tant elle est répandue dans les modèles de l’équipementier depuis sa création à la fin des années 70. Comme son nom l’indique, la Nike Air Huarache n’y a pas échappé. Cet autre grand classique signé Tinker Hatfield intègre le fameux système d’amorti que l’équipementier américain a déployé pour la première fois dans la Tailwind, en 1978. Aujourd’hui appréciée autant pour son look futuriste que son très grand confort, la Huarache possède une histoire riche que l’équipe de Sneaker Style a une nouvelle fois pris le temps de vous raconter.

Après lecture de ce retour historique, vous saurez tout sur l’une des paires de baskets les plus emblématiques de Nike. De sa création en 1991 à la sortie de la Huarache Ultra en 2015, nous avons retracé pour vous son évolution au fil des années sans oublier évidemment ses origines dans un sport totalement étranger à Nike : le ski nautique.

Comment la Nike Air Huarache est-elle devenue une sneaker mythique ?

L’histoire de la Huarache commence donc en 1991. A cette époque, la plupart des fabricants de chaussures de sport cherchent à rompre avec les codes stylistiques traditionnels pour propulser leurs produits dans une nouvelle ère, plus moderne. Cette délicate mission, c’est sans surprise au designer Tinker Hatfield que Nike la confiera.

Du ski nautique aux parquets de la NBA

L’ancien architecte d’intérieur déjà auteur de la Air Max 1 (1987) et de la Air Max 90 (1990) va une nouvelle fois puiser dans ses expériences personnelles pour définir le design de la chaussure avec laquelle il atteindra son objectif : la Huarache. La basket dont le nom fait référence à une sandale amérindienne est effectivement inspirée de la pratique du ski nautique. En enfilant les bottes prévues pour sa pratique, Tinker Hatfield va être séduit par leur grand confort dû en partie au chausson en néoprène situé à l’intérieur. En plus d’être confortable, celui-ci assure un parfait maintien de la cheville ; une qualité très recherchée par les athlètes quel que soit leur sport de prédilection.

Have you hugged your foot today ?

« Have you hugged your foot today ? » qui signifie littéralement « Avez-vous embrassé vos pieds aujourd’hui ? », a été l’un des premiers slogans choisis par Nike dans ses publicités pour la Huarache. Il faisait référence à l’incroyable sensation de légèreté de la chaussure procurée à la fois par son chausson interne et son poids : seulement 280 grammes.

Le designer américain va aussitôt avoir l’idée d’intégrer un chausson similaire dans sa Huarache. Alors qu’il planche en parallèle sur la création de deux autres modèles, en l’occurrence la Mowabb et la Sock Racer, c’est sur la première qu’il concentrera ses efforts. Un pari gagnant puisqu’elle connaîtra un succès retentissant dès son lancement en 1991 en marge du marathon de New-York. Pendant tout l’événement, les 5 000 paires mises en vente ce jour-là partiront comme des petits pains, ce qui convaincra les sceptiques restants en interne de lancer une commercialisation de plus grande envergure.

Avant son introduction officielle sur le marché, la Huarache fut en effet l’objet de quelques débats au sein de la firme américaine où certains trouvèrent son design trop futuriste malgré l’objectif de Nike qui était, rappelons-le, de moderniser sa gamme de chaussures de running. Il faut dire qu’avec son épaisse semelle et surtout sa bande de caoutchouc s’étalant de part et d’autre du talon, la Huarache originale ne passait pas inaperçue. Elle devra finalement son salut à Tom Archie, arrivé dans le groupe en tant que directeur marketing quelques mois plus tôt, qui fit des pieds et des mains pour qu’elle puisse voir le jour.

Croquis originaux de Tinker Hatfield

Sur le visuel ci-dessus, on peut voir les premiers croquis de la Huarache réalisés par Tinker Hatfield. Ceux-ci montrent une version initiale très proche de celle qui sera commercialisée en 1992 avec notamment une tige relativement haute et ce chausson interne en néoprène qui lui vaudra son confort légendaire (ou presque). Quelques éléments présents ici n’ont en revanche pas été conservés sur la paire définitive, à commencer par l’ouverture dans la semelle laissant entrevoir la technologie Air ainsi que le coloris bleu, rose et rouge. On notera également que le designer l’avait initialement appelé « Harrachi » et non « Huarache ».

La production de la Huarache sera immédiatement relancée après le marathon de New-York afin de satisfaire la demande. A l’issue de sa première année de commercialisation, Nike en écoulera plus de 250 000 paires et décidera logiquement de la décliner pour d’autres sports. Une seconde version baptisée Air Trainer Huarache, qui marqua les esprits avec son scratch sur les lacets, sera lancée dans la foulée. Tinker Hatfield reverra ensuite sa copie pour l’adapter aux contraintes du basketball. La Air Flight Huarache fera son apparition dès 1992 sur l’ensemble des terrains américains, tout d’abord aux pieds des joueurs de l’université du Michigan.

Réputés pour leur agilité en dessous des paniers, les « Fab Five », tels qu’étaient surnommés leurs cinq leaders, l’étaient tout autant pour leur style vestimentaire extravaguant caractérisé par des shorts plus longs et des chaussettes noires. La Air Flight Huarache vint alors finaliser leur look grandement inspiré de la culture hip-hop, en pleine émergence à ce moment-là, et remplacer la paire de baskets avec laquelle ils évoluaient jusqu’ici : la Air Force Max (l’équipe était sponsorisée par Nike, ndlr). Grâce aux prouesses réalisées par Chris Webber et ses coéquipiers, elle connaîtra une ascension rapide sur l’ensemble des parquets des Etats-Unis jusqu’à ceux de la prestigieuse franchise de la NBA.

Le basketteur Chris Webber

Chris Webber (ici à droite), sous les couleurs de l’équipe universitaire du Michigan avec la Nike Air Flight Huarache.

De toutes les stars qui l’ont portée, on retiendra les noms de Reggie Miller, Scottie Pippen ou encore Kobe Bryant.

Toujours aussi séduisante 25 ans après

A l’instar de la cultissime Air Force 1 dont vous pouvez découvrir l’histoire dans cet article, la Huarache s’exportera rapidement hors des terrains de basket où elle fut vite confrontée à l’essor des Air Jordan. C’est alors dans la rue qu’elle percera sans toutefois réellement s’imposer, et ce jusque dans les années 2000. Malgré une tentative de relance via une collaboration avec la marque américaine Stussy, Nike ne parviendra pas à la rendre incontournable. Elle vivotera alors jusqu’en 2012 à travers quelques éditions limitées que seuls les sneakers addicts s’arrachèrent.

Le grand public, sans doute plus averti, se montrera dès lors plus réceptif à sa forme pourtant inchangée. Nike multipliera alors les déclinaisons. La Huarache Triple Black, officialisée en 2013, révolutionnera la gamme avec son design premium entièrement noir composé d’empiècements en néoprène, en nubuck et en cuir. Puis, en 2015, Nike complétera sa gamme avec la Huarache Utility, une paire dotée d’un système de protection renforcé pour résister aux mauvaises conditions climatiques de l’hiver. S’en suivra la même année la Huarache Ultra qui a depuis envahi les rayons des distributeurs spécialisés tels que Chausport. Encore plus légère que les précédents modèles, celle-ci est un véritable concentré de technologies symbolisé par le système de maintien du pied Flywire qui lui offre une petite touche de confort supplémentaire.

Sources : hiphopcorner.fr, kickz.com, nike.com

Articles similaires

Jordan décline son pack « Cigar and Champagne » av... Le mois de juin est un grand mois pour les amoureux de basketball. C'est effectivement à cette période de l'année que se jouent les finales NBA qui, p...
Nike Air Max 95 NS « Big Logo » Si la Air Max 95 n’est pas la chaussure la plus populaire de la célèbre gamme de Nike, elle reste un classique que les fans inconditionnels du modèle ...
La marque adidas + KANYE WEST officiellement annon... C'est donc officiel, adidas et Kanye West viennent de prolonger leur partenariat pour continuer de faire vivre la Yeezy, une sneaker au style inimitab...
Nike Air VaporMax, la plus innovante des Air Max ? Si Nike est parvenu à s’imposer comme le premier équipementier mondial face à des concurrents qui avaient pourtant plus d’ancienneté que lui, c’est no...
L’histoire de la Nike Air Max 97 On dit souvent que la vie appartient aux plus audacieux. A la vue du design de certaines baskets estampillées de l’incontournable Swoosh, on peut légi...

ben

Fan de baskets depuis toujours, à commencer par les très classiques Air Force 1 et Air Jordan 1, j’ai créé Sneaker Style au mois de novembre 2015 pour permettre à tous les passionnés de peaufiner leur culture sneakers. Je vous propose pour cela des focus sur l’histoire des modèles les plus populaires et, chaque semaine, une présentation d’une sélection de nouveautés des plus grandes marques. Assez actif sur Twitter, je vous y donne rendez-vous pour parler de baskets, de mode et bien d’autres sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *