On vous en dit plus sur la technologie Flyknit de Nike

Si Nike est le numéro 1 mondial de la sneaker, ce n’est pas uniquement grâce aux millions injectés chaque année dans la publicité. Pour conserver son leadership, la marque américaine peut avant tout compter sur sa capacité d’innovation qui lui permet de concevoir régulièrement de nouvelles technologies destinées à l’amélioration du confort de ses chaussures.

Sneaker Style vous propose aujourd’hui un focus sur l’une de ces technologies : Flyknit.

Moins populaire mais aussi efficace que son système d’amorti Air, elle reste à ce jour l’une des plus importantes avancées technologiques réalisées par Nike qui entend bien continuer de l’exploiter encore plusieurs années. Introduite pour la première fois en 2012 sur la Flyknit Racer, une basket conçue pour la pratique du running, la technologie en question a permis à Nike de réduire sensiblement le poids des modèles équipés tout en améliorant leur confort. A sa sortie, une Racer en pointure 42 ne pesait ainsi que 160 grammes. D’une manière générale, on estime que les empeignes Flyknit seraient 60% plus légères !

Pour réussir une telle performance, les ingénieurs de l’équipementier ont élaboré un procédé de fabrication reposant sur l’utilisation d’un unique fil de tissu. Celui-ci est travaillé de façon à créer un chausson qui va venir se greffer comme une seconde peau sur les pieds. En plus d’être plus légères que la majorité des chaussures de sport, les baskets Flyknit confèrent un maintien parfait de la voûte plantaire, ce qui les rend très agréables à porter. Enfin, précisons que grâce à ce procédé, Nike a réduit considérablement la quantité de matériaux utilisés pour sa production ; un pas en avant pour l’écologie non négligeable.

Face aux premiers retours très positifs dans l’univers du running, Nike a logiquement décidé d’étendre sa technologie Flyknit aux autres sports. Après avoir sorti la Flyknit Chukka, une deuxième paire pour la course à pied, la marque au Swoosh s’est attaquée au basketball, avec la Kobe 9 Elite, puis au foot avec la Magista et la Vapor Ultimate. Très appréciées d’athlètes réputées tels que Kobe Bryant (ancien joueur des Los Angeles Lakers) ou encore Mario Götze (joueur allemande du Bayern Munich), elles ont ensuite franchi sans surprise les limites du cadre sportif pour s’imposer en ville.

Parmi les sneakers Flyknit les plus prisées, on retrouve notamment la Air Force 1, disponible dans plusieurs déclinaisons.

Pour vous aider à y voir un peu plus clair, Nike vous a concocté une petite infographie que vous pouvez découvrir ci-dessous :

La technologie Nike Flyknit en infographie

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *