Air Jordan XI ‘’Concord’’
pub
Air Jordan XI ‘’Concord’’, l’histoire de la onzième chaussure signature de Michael Jordan
Notez cet article

Amis fans de sneakers qui partagez notre passion pour le basketball, le vrai, nous allons vous raconter aujourd’hui une nouvelle histoire qui devrait fortement vous intéresser. Cette histoire, c’est celle de la Air Jordan XI ‘’Concord’’, une chaussure bien connue des collectionneurs que l’on pourrait qualifier de tous les superlatifs tant elle a défrayé la chronique, non seulement grâce à son design révolutionnaire, mais aussi et surtout au buzz qu’elle a créé à l’époque quand Michael Jordan est apparu avec à ses pieds sur les parquets de la NBA.

A l’occasion de sa quatrième réédition par la marque au Swoosh, Sneaker Style vous propose de marcher sur les traces de l’ancien n°23 des Bulls pour revenir sur les origines du succès de cette Air Jordan 11 ‘’Concord’’ dont vous allez forcément entendre parler dans les prochains jours, mois et même années.

La AJ11 doit avant tout sa popularité au contexte dans lequel elle a été conçue puis dévoilée.

Promise à un destin doré

Sports Ilustrated - Michael Jordan - I'm backTout commença le 19 mars 1995, une date que tous les amoureux de basketball qui ont connu la grande épopée des Chicago Bulls se souviennent encore. Ce jour-là, David Falk, l’agent de Michael Jordan, envoya aux principaux media des Etats-Unis un communiqué de presse rédigé par son protégé sur lequel ne figuraient que 3 mots : ‘’I’m back’’. C’est ainsi que le joueur natif de Brooklyn annonça son retour en NBA après une retraite finalement temporaire d’un an et demi marquée par une reconversion peu concluante dans le baseball.

Pour accompagner ce retour au premier plan de son plus grand athlète, il était évident que Nike n’allait pas faire les choses à moitié. Presque sans surprise, elle fit par conséquent appel pour la neuvième fois de l’histoire de la Jordan Brand à son emblématique designer, Tinker Hatfield, afin d’imaginer une paire de baskets à la hauteur de l’évènement. La suite, vous la connaissez.

Le père de la mythique gamme Nike Air Max et accessoirement créateur des très populaires Air Jordan 3 et Air Jordan 4 va à nouveau faire parler son génie créatif pour créer une basket au look détonnant.

Air Jordan XI ‘’Concord’’

La onzième chaussure signature de ‘’His Airness’’ arbore effectivement une tige montante blanche contrastée par une bande horizontale en cuir vernis noir, une particularité visuelle qui tapera immédiatement dans l’œil des fans, tout comme le numéro 45 incrusté sur son talon en lieu et place du traditionnel 23. Pourquoi le 45 ? Pour la simple et bonne raison que c’est avec celui-ci que Michael Jordan a effectué son come-back en NBA. Mais revenons-en plutôt à notre fameuse Air Jordan 11 ‘’Concord’’, et plus particulièrement à sa semelle, que Tinker Hatfield a voulu rendre plus moderne qu’à l’accoutumée. Il a opté pour cela sur des formes arrondies et un revêtement extérieur translucide qui n’est pas passé non plus inaperçu. Et pour cause, si de telles caractéristiques visuelles sont monnaie-courante sur les modèles actuels, en 1995, c’était loin d’être le cas.

Ces différents croquis de Tinker Hatfield attestent de la complexité visuelle et technique de la Jordan 11. On apprend notamment en les regardant de plus près que le designer américain a inséré une plaque en fibre de carbone dans la semelle intermédiaire de sa chaussure afin d’optimiser sa rigidité, tout en préservant son poids. Et si vous voulez tout savoir sur les origines de son design, sachez qu’Hatfield aurait en réalité chercher à reproduire la finition métallique de la carrosserie d’un cabriolet, d’où l’ajout d’un empiècement en cuir vernis sur le contour de la tige.

La Air Jordan XI ‘’Concord’’ ne sera toutefois révélée aux yeux du monde entier que le 7 mai 1995, lors du premier match des finales de conférence entre les Bulls et les Orlando Magics, où évoluait alors un certain Shaquille O’Neal, en contrat à ce moment-là avec Reebok. Or, dans les années 90, Reebok était le principal rival de Nike sur le marché du basketball. Autant dire que le lancement de la AJ11 au cours de cette rencontre était un choix purement stratégique. D’autant que l’équipementier américain a par la même occasion fait taire les rumeurs mettant fin à la Jordan Brand.

Pour réussir ce tour de force, Nike a cependant dû s’affranchir de l’amende de 5000$ infligée à son joueur star pour chacune de ses apparitions sur les parquets avec la Jordan XI car, comme ses Air Jordan 1 en 1985, ses chaussures ne respectaient pas le code vestimentaire de la NBA. Autant dire que cela n’a fait que renforcer l’engouement des sneakers addicts qui se sont jetés sur la paire dès sa commercialisation à grande échelle au mois de novembre 1995.

From the nineties to 2018

Mais que représente une amende 5 000$ par match pour une entreprise telle que Nike ?

D’autant que la Air Jordan 11, et plus particulièrement ses coloris ‘’Concord’’ et ‘’Black/Red’’, le deuxième et dernier colorway OG créé en 1995, vont bénéficier d’une couverture médiatique exceptionnelle tout au long de la saison des Bulls, puisque l’équipe de Chicago terminera le championnat régulier avec un bilan record de 72 victoires, contre seulement 10 défaites. En playoffs, elle ne perdra que 4 rencontres, de quoi lui permettre de remporter le titre NBA haut la main. A l’issue de l’ultime confrontation face à Seattle, Michael Jordan s’effondrera en larmes dans le vestiaire, submergé par l’émotion provoquée par la perte de son père quelques mois plus tôt. Pour la petite histoire, il faut savoir que cette opposition face aux SuperSonics avait justement lieu le jour de la fête des pères.

Michael Jordan en larmes
Michael Jordan en larmes dans le vestiaire des Chicago Bulls, juste après l’ultime match des finales NBA remportées face aux Seattle SuperSonics. Il portait ici non pas la Air Jordan 11 ‘’Concord’’, mais le coloris ‘’Black/Red’’.

Nike réalisa entre temps un spot TV commercial pour faire définitivement entrer sa Air Jordan XI ‘’Concord’’ dans la légende. Vous y verrez l’illustre arrière des Chicago Bulls aller claquer un dunk sur un panier haut de 30 mètres ! La fin… Il ne tient qu’à vous de l’imaginer.

C’est ensuite dans Space Jam que la célèbre basket jouera les premiers rôles. Son coloris, baptisé du nom du film, sera officiellement commercialisé en 2000, la même année que la première réédition du colorway ‘’Concord’’. La seconde suivra en 2006, la troisième en 2011 et donc la quatrième en 2018. 23 ans après sa sortie initiale (tiens donc, encore ce numéro…) la Air Jordan XI revient ainsi sur le devant de la scène avec l’espoir de conquérir les plus jeunes amateurs de sneakers. C’est d’ailleurs à eux que se destine la publicité réalisée spécialement par Nike. Vous y verrez entre autres des artistes tels que Justin Timberlake et DJ Khaled, et, cerise sur le gâteau, Michael Jordan himself à travers des images d’archive qui ne laisseront sûrement pas insensibles les nostalgiques.

Zoom sur la Air Jordan 11 Retro ‘’Concord’’ (2018)

Allons à l’essentiel. Cette version retro est en tout point fidèle à l’originale, et c’est tout ce qui importe. La firme de l’Oregon et sa filiale Jordan Brand ont en effet misé sur les caractéristiques techniques et visuelles qui ont successivement cartonné en 1995, 2000 et 2006. Sa tige montante blanche et noire est de ce fait au rendez-vous, de même que sa semelle à la forme et à la structure si particulières. Pour couronner le tout, Nike proposera la dernière réédition de sa Air Jordan 11 ‘’Concord’’ dans la même boîte qu’autrefois.

Avis aux amateurs de belles baskets.

Tout savoir sur la Air Jordan 11 Retro

ColorisPrixReleaseSKU
White/Black/Concord199€7 Décembre 2018378037-100
Revendeur(s) : Sneakersnstuff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.