StockX
StockX, la bourse de la basket
5 (100%) 1 vote

A vous qui voulez connaître tous les secrets des sneakerheads pour pouvoir shopper les paires de sneakers les plus rares et vous bâtir une collection digne de celles des rois du hip-hop et des stars de la NBA, lisez bien cet article du début à la fin ! Pourquoi ? Tout simplement car nous allons y présenter LE site Internet incontournable pour tous les sneakers addicts de France, d’Europe, des Etats-Unis et même du monde. Oui, du monde ! Ce site, c’est celui de StockX, une plateforme que l’on pourrait assimiler à la ‘’bourse de la basket’’ qui est devenue en l’espace de quelques années la référence incontestée et incontestable du marché gris, ou de seconde main, si vous préférez.

L’histoire de StockX en quelques mots

Josh Luber
Josh Luber, l’un des co-fondateurs de StockX

Vous le savez maintenant mieux que quiconque, sur Sneaker Style, on aime les histoires. Les belles histoires surtout, comme celle de StockX.

Tout commence en 2015, la même année que la release de la première adidas Yeezy conçue par Kanye West. Conscient que le marché des sneakers est en constante croissance, aussi bien en volume qu’en valeur, Dan Gilbert, le propriétaire de l’équipe de basketball des Cleveland Cavaliers, va avoir l’idée de leur créer une place boursière dédiée. Le problème, c’est que ce dernier est loin d’être un addict. Et, même s’il a déjà eu l’occasion de voir son fils vendre certaines de ses paires sur eBay, il ne sait pas pour où commencer. Il va donc se rapprocher de Josh Luber, un consultant d’IBM qui a également eu cette idée et qui est quant à lui un collectionneur invétéré depuis l’âge de 8 ans.

Au terme d’un match des Cavaliers auquel fut invité Luber par Gilbert, les deux hommes vont s’associer avec Greg Schwartz pour fonder StockX, une plateforme dédiée au ‘’resell’’ de baskets unique en son genre.

Les 3 co-fondateurs de StockX
Les 3 co-fondateurs de StockX

Comment la plateforme fonctionne-t-elle ?

C’est là que vous vous demandez sûrement en quoi StockX est différent de Flight Club.

Vous avez tout à fait raison de vous poser la question puisqu’en apparence, les deux services d’achat/vente de sneakers sont très similaires. En apparence seulement, car pour tous ses acteurs, acheteurs comme vendeurs, les transactions ne reposent pas du tout sur le même mode de fonctionnement. StockX fonctionne en effet davantage comme eBay, sur la base d’enchères, bien qu’il soit possible d’acheter ou vendre directement un produit sans passer par cette étape de ‘’trading’’ si chère à nos amis américains. De son côté, Flight Club fixe lui-même le prix des articles vendus sur son site et ses magasins en fonction d’une pluralité de critères communs cette fois aux deux plateformes.

Les enchères fixées sur StockX sont effectivement conditionnées par une multitude de facteurs principalement liées à la tendance qui vont déterminer la cote de chaque référence. Les sneakers, à l’instar de la majorité des autres produits qui y sont commercialisés, s’inscrivent dans le registre de la mode streetwear et sont de ce fait soumis à une conjoncture qui peut varier du simple au double selon des phases cycliques presque impossibles à anticiper. La demande rentre bien évidemment aussi en ligne de compte, de même que les quantités. Inutile de préciser que les baskets Off-White créées par Virgil Abloh pour Nike font ainsi parti des silhouettes les plus chères que compte actuellement StockX dans son catalogue.

Off-White x Nike Air Jordan 1 Retro High "Chicago"
Off-White x Nike Air Jordan 1 Retro High « Chicago »

Il n’est pas rare que des modèles à la fois très rares et prisés partent pour plusieurs milliers de dollars.

Comment acheter des baskets sur StockX ?

  • Pour la pointure du modèle désiré, deux options sont possibles. La première consiste à formuler une enchère satisfaisante et attendre. La seconde est de l’acheter directement à l’offre la plus basse (‘’Lowest Ask’’).
  • En fonction de la méthode employée, enchère ou achat direct, le montant enchéri ou au contraire celui correspondant au minimum proposé pour l’acquérir immédiatement doit être réglé. Le paiement peut donc ne pas être instantané.
  • Le produit est alors scrupuleusement examiné par les experts de StockX qui se chargent de vérifier son état – obligatoirement neuf – et surtout son authenticité.
  • Si et seulement si le produit passe brillamment cette étape préalable de vérification, StockX procède à l’expédition. Attention à ne pas se tromper car les frais de port sont tout de même de 30$ pour les livraisons à l’international !

Pour en savoir plus : https://help.stockx.com/buying-on-stockx

Comment vendre des baskets sur StockX ?

  • Renseigner les informations de la paire ou celles de tout autre produit (un t-shirt, un pull, une casquette…) et fixer soit la valeur de départ des enchères, soit le prix qu’un acheteur pourra payer pour une acquisition immédiate (‘’Highest Bid’’).
  • Transmettre à StockX l’article en vue de son authentification.
  • Une fois la vente approuvée, les équipes du site se chargent de l’expédition. Aucun frais de livraison n’est demandé au vendeur dans la mesure où ceux-ci incombent à l’acheteur.
  • Le montant de la transaction hors frais de livraison est réglé au vendeur de manière simple et sécurisée par virement bancaire.

Pour en savoir plus : https://help.stockx.com/selling-on-stockx

StockX logo

Ce qu’on en pense chez Sneaker Style

Sans surprise, mieux vaut rempoter une raffle et casser sa tirelire pour s’offrir la paire de ses rêves dès qu’elle sort plutôt que d’attendre qu’elle se retrouve sur StockX. A moins d’être particulièrement bon au petit jeu des spéculations… Quoi qu’il en soit, si vous n’avez pas le choix et évidemment que vous avez le budget, vous pouvez y aller les yeux fermés. La fiabilité de la plateforme qui assure pleinement son rôle d’intermédiaire autant que l’authenticité des sneakers qui y sont référencées ne souffrent plus d’aucune contestation. Ce n’est pas pour rien si des sneakerheads de renom tels que EMINEM et l’acteur Mak Wahlberg en sont devenus actionnaires !

Dans les coulisses de StockX à Detroit

EMINEM comme transition pour introduire l’envers du décor de StockX, avouez que c’est plutôt classe. Au cas où vous ne le saviez pas, c’est dans la ville de Detroit, où les trois co-fondateurs de la firme ont implanté leur siège social, que le rappeur US s’est fait connaître. Désormais composé d’une centaine de collaborateurs, ce haut lieu de la sneaker mondial a ouvert ses portes l’année dernière à ToNYD2WiLD, un célèbre youtubeur qui figure parmi les plus gros influenceurs du sneakers game. Celui-ci a immortalisé sa visite dans les coulisses chez StockX pour nous en dévoiler les moindres secrets, à commencer par le processus drastique d’authentification des baskets. Voyez plutôt :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.