adidas Continental 80
adidas officialise le retour de sa Continental 80
Notez cet article

Il y a quelques jours, nous vous présentions sur Sneaker Style la Yung-1 d’adidas, une version légèrement revisitée de la Falcon Dorf de 1997 dont le design imposant constituera une alternative de choix à celui de la FILA Venom. Bien consciente que les chunky sneakers ne sont pas du goût de tous, la marque aux 3 bandes a confirmé qu’elle profitera de ce lancement pour réintroduire sur le marché une autre basket qui a marqué son histoire : la Continental 80. Héritée du tennis, cette dernière pointera le bout de son nez dans le cadre de ce qu’adidas a appelé les « Yung Series », un mini-événement qui débutera le 21 juin avec la commercialisation de ces deux rééditions très attendues.

Après notre premier focus sur la Yung-1, l’heure est venue pour nous de vous présenter cette fameuse Continental 80 qui fut un temps annoncée sous la désignation adidas Rascal.

Lorsqu’on la regarde, on remarque immédiatement sa ligne caractéristique des chaussures de tennis des années 80 qui a notamment inspiré la Yeezy Porwerphase. Son étrange ressemblance avec LA référence du tennis de l’époque, la Reebok Cluc C, ne vous aura pas non plus échappé. Bien que l’équipementier britannique n’était pas encore passé sous le fleuron allemand d’adidas à ce moment-là, les deux silhouettes présentent en effet plusieurs points communs, à commencer par la disposition de leurs empiècements en cuir souple, leur semelle cupsole en caoutchouc et, surtout, ce branding sur la partie supérieure de leur tige qui permet de les identifier simplement.

Au petit jeu des 7 différences, la Continental se distingue par une ligne bicolore bleu marine et rouge qui s’étend du milieu du talon jusqu’à l’avant du pied, juste au dessus de perforations intégrées dans l’optique d’offrir une respirabilité optimale. Cette ligne est présente sur tous les coloris de la basket, au même titre que la fente qui sépare l’arrière du pied des orteils. Enfin, pour en revenir au branding, vous aurez évidemment noté l’ajout du logo d’adidas Originals, non seulement sur la tige, mais aussi sur la semelle intermédiaire, le haut du talon et la tige. Autant dire qu’il est impossible de ne pas se rendre compte qu’il s’agit d’une sneaker de la marque allemande. Néanmoins, cela ne fait que renforcer son côté rétro, et c’est très bien joué de la part d’adidas qui aurait pu modifier son design plutôt que de nous le reproposer tel quel.

Reste maintenant à savoir si le succès sera au rendez-vous. Sur le papier, la Continental 80 semble bien armée pour s’imposer parmi les meilleures rétros héritées du tennis. Mais en face, la concurrence est rude, que ce soit au niveau de la Club C, mais aussi du côté de Sergio Tacchini qui, comme FILA, parfait progressivement son retour sur le devant de la scène, qui plus est avec des tarifs nettement inférieurs à ceux pratiqués par adidas.

adidas Continental 80 blanche

adidas Continental 80 noire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.