FILA Venom
Zoom sur la FILA Venom, la nouvelle chunky sneaker de la marque sud-coréenne
Notez cet article

Si on vous avez dit que la FILA Disruptor figurerait parmi les meilleures ventes de baskets en 2017 et qu’elle susciterait toujours autant d’engouement cette année, vous n’y auriez certainement pas cru. Pourtant, si la marque désormais sud-coréenne joue de nouveau les premiers rôles sur le marché des sneakers, c’est bel et bien grâce à cette silhouette atypique à laquelle une autre chaussure ressortie du placard succédera peut-être bientôt. FILA a en effet dépoussiéré sa Venom pour la relancer en grande pompe le 25 mai dernier. L’occasion pour Sneaker Style de vous présenter à la fois l’histoire et le design d’un modèle à côté duquel il sera sans doute difficile de passer.

La FILA Venom, c’est d’abord un nom qui en dit long sur ses inspirations reptiliennes qui évoquent pour les plus geeks d’entre nous le super-vilain des aventures de Spiderman. Si le personnage de MARVEL et la basket de FILA n’ont aucun lien, ils sont en revanche tous les deux agressifs. Cette dernière se caractérise effectivement par une ligne imposante qui attire l’attention. Mais comme sur la Disruptor, le rapport entre la semelle et la tige est parfaitement équilibré, ce qui permet finalement à la Venom de se faire paradoxalement petite pour se hisser aux pieds de tous, même de celles et ceux qui ne sont pas particulièrement fans des chunky sneakers.

FILA Venom

En ce qui concerne sa composition, FILA n’a pas misé sur la carte de la surprise. On retrouve ici toutes les matières déjà associées sur le modèle d’origine sorti historiquement en 1994, à savoir du cuir, du suède et du mesh. Si vous aimez les baskets au style rétro-running assumé, vous allez donc être servi. D’autant que ces matières sont greffées les unes aux autres par superposition, une technique caractéristique des chaussures de running des années 90 que l’on observe également sur la dernière création d’adidas, la Yung-1. La Venom se démarque néanmoins de la Yung-1 via sa semelle uniforme. Là où l’équipementier allemand a misé sur une forme arrondie au niveau du coup de pied, FILA en a profité pour incruster un détail graphique représentant un V (pour « Venom », ndlr).

Le branding, pour finir, est typique des baskets FILA. Le logo de la marque a été soigneusement incrusté sur chaque compartiment de la Venom : sur la semelle, l’empeigne et la languette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.