Alexander Wang x adidas Turnout Trainer
Alexander Wang x adidas Turnout Trainer
Notez cet article

Alexander Wang. Retenez bien ce nom car vous n’avez pas fini d’en entendre parler. Sans doute l’un des créateurs de mode les plus doués de sa génération, le natif de San Francisco a déjà collaboré avec des dizaines de marques connues et reconnues à l’international alors qu’il n’est âgé que d’une trentaine années. Parmi ces marques, nous pouvons notamment citer Balenciaga, dont il a été le directeur artistique de 2012 à 2015, mais aussi et surtout adidas, pour laquelle il travaille depuis maintenant 2 ans.

Alexander Wang x adidas Turnout Trainer

Après le succès de ses collections « street » et « athleisure », qui avaient secoué le sneakers game à leur sortie, Wang a une nouvelle fois éclaboussé le petit monde du streetwear de son talent créatif en signant une troisième ligne de vêtements et de baskets qui a forcément retenu notre attention.

Alors que tout le monde n’a d’yeux en ce moment que pour les créations de Virgil Abloh, qui fait preuve lui aussi d’un talent certain, le drop 3 de la dernière collaboration entre adidas et Alexander Wang est passé presque inaperçu. Officialisé le 23 juin dernier, celui-ci comporte pourtant des pièces très réussies dont le style et la qualité n’ont rien à envier aux silhouettes commercialisées sous le label d’Off-White. Comme en témoigne l’imperfection volontaire du design de la Turnout Trainer, il se pourrait même que l’ancien DA de Balenciaga se soit inspiré de la collection d’Abloh…

Avec le recul, nous préférons nous dire que ce n’est là qu’une question de tendances dont Alexander Wang a également voulu profiter, ce qui serait tout à fait légitime. Par ailleurs, si l’adidas Turnout Trainer affiche bien un look déstructuré relativement proche de celui qui caractérise les sneakers issues de la collection « The Ten », la patte personnelle du designer d’origine taïwanaise reste clairement visible. De son côté, Wang a voulu revisiter les codes d’adidas pour leur faire vivre une expérience inédite sans pour autant les dénaturer. Aussi surprenant que cela puisse paraître, de l’imperfection de la Turnout Trainer se dégage ainsi une maîtrise subtile qui en fait toute la beauté.

La chaussure en question mixe des empiècements de différentes matières dont la disposition par superposition vient accroître un volume déjà renforcé par une semelle imposante, ce qui n’est pas sans rappeler les chunky sneakers, même si la Turnout Trainer ne boxe pas dans la catégorie de la Yung-1 ni de la FILA Venom. Nous aurions pu croire qu’Alexander Wang se serait contenté d’apposer des coutures apparentes sur les 3 bandes symboliques d’adidas, ça aurait été mal le connaître. Ce dernier est allé plus loin en retournant le célèbre logo en forme de trèfle disposé sur le haut du talon. De même pour le nom de la marque sur la languette. Décidément, quand la culture du défaut vous tient…

POUR SHOPPER VOTRE PAIRE, RENDEZ-VOUS CHEZ CALIROOTS : https://goo.gl/vYtGtj

En ce qui concerne les couleurs, l’heure est à la sobriété puisque les deux coloris proposés sont à dominance de noir et de gris. Le mieux reste sûrement de les découvrir en images ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.