Kanye West - Yeezy
De Nike à adidas, l’histoire des baskets Yeezy
5 (100%) 2 votes

Yeezy. S’il y a bien une marque que tous les férus de mode connaissent, c’est celle-ci.

Ces cinq lettres qui correspondent au surnom de Kanye West raisonnent effectivement chaque jour un peu plus intensément dans l’univers du streetwear depuis que le rappeur américain a collaboré avec BAPE en 2007. Considéré comme l’un des artistes les plus influents du moment, tant sur la scène musicale que lifestyle, le natif d’Atlanta porte aujourd’hui son empire Yeezy du haut de ses deux mains dorées pour permettre à adidas de continuer à espérer mieux que la seconde place sur le marché ô combien concurrentiel des sneakers.

Logo Yeezy

Pourtant, avant de mettre son génie créatif au service de l’équipementier allemand, Kanye West œuvrait pour Nike, son éternel rival et accessoirement leader incontestable de ce marché si prolifique.

Comment Kanye West a-t-il réussi à mettre tout le monde d’accord tant chez Nike qu’adidas au point de faire de ses Yeezy des baskets tout simplement incontournables ? L’équipe de Sneaker Style vous propose quelques éléments de réponse à travers cette histoire du ‘’phénomène Yeezy’’.

La naissance du phénomène Yeezy

Que l’on apprécie ou non le travail mené par Kanye West, il faut reconnaître qu’il est talentueux. En quelques années seulement, il est passé du statut de star du hip-hop à celui de designer reconnu par ses pairs autant que par ses fans. Cette formidable ascension lui a permis de poser ses valises à la prestigieuse Fashion Week, un événement incontournable dont il profite tous les ans pour présenter ses dernières créations devant le gratin international de la mode.

Cette ascension ne s’est toutefois pas opérée du jour au lendemain.

Aux prémices du succès

Tout a débuté en 2006. Pour célébrer le succès de son album intitulé ‘’The College Dropout’’, sorti deux ans plus tôt, Kanye West signe sa toute première collaboration avec Nike. Pour l’occasion, il s’inspire de la cover dudit album pour revisiter l’un des classiques de la firme, la Air Max 180. Au menu : une finition colorée ponctuée par la présence du ‘’Dropout Bear’’ sur la languette. Proposée uniquement en 46 (US12), cette version devenue collector n’obtiendra pas les résultats escomptés. Qu’à cela ne tienne, celui qui a grandi dans les rues de Chicago est habitué à surmonter les épreuves et reste plus déterminé que jamais à s’imposer dans la mode.

Kanye West x Nike Air Max 180 "College Dropout"
Kanye West x Nike Air Max 180 « College Dropout »

Dès l’année suivante, il apposera son ourse fétiche sur une autre basket. Cette fois, il n’est plus question de Nike mais de Bathing Ape, la célèbre marque de streetwear japonaise plus connue sous le nom ‘’BAPE’’. Copie presque conforme de la légendaire Air Force 1, la Bapesta connaîtra plus de réussite, ce qui poussera finalement Nike à proposer un contrat à Kanye West en 2009.

Kanye West x Bathing Ape Bapesta Low
Kanye West x Bathing Ape Bapesta Low

La collaboration avec Nike

En bon professionnels de la communication, Nike et Kanye West n’ont évidemment pas attendu l’officialisation de leur collaboration pour dévoiler la toute première Yeezy de l’histoire. Celle-ci a en effet été aperçue le 10 février 2008 aux pieds du rappeur lors de sa prestation aux Grammy Awards, d’où le nom Air Yeezy 1 ‘’Grammys’’ qui lui a été attribué par la suite. La paire en question arborait une finition en cuir noir très sobre, en tout cas bien plus que celle de ses précédentes réalisations. Rien d’étonnant à cela car l’artiste et designer originaire de Chicago était en deuil du décès de sa mère à ce moment-là. Il a d’ailleurs interprété son titre ‘’Hey Mama’’ pour lui rendre hommage.

Nike Air Yeezy 1 "Grammys"
Nike Air Yeezy 1 « Grammys »

Pour concevoir le design de cette Air Yeezy 1, Kanye West s’est inspiré de plusieurs modèles iconiques de la marque au Swoosh et de sa filiale Jordan. C’est le cas entre autres de la Nike Mag de ‘’Retour vers le Futur’’, mais aussi et surtout de la Air Max, dont est héritée sa bulle d’air apparente. Cette dernière est intégrée dans le talon de sa chaussure sur le même principe que la Air Jordan III, afin de la rendre visible dans le noir (‘’Glow in the dark’’). On retrouve également le système ‘’lace-lock’’, qui sert comme son nom l’indique à fixer les lacets sur la languette, ainsi qu’un scratch latéral imposant.

La Nike Air Yeezy 1 a été officiellement lancée dans 3 coloris en 2009 : ‘’Zen Grey’’ le 4 avril, ‘’Black/Pink’’ le 4 mai et ‘’Tan’’ le 1er juin. Il ne lui fallut qu’une poignée de minutes pour se retrouver ‘’sold-out’’ malgré son prix de vente initial de 215$.

Les 3 coloris originaux de la Nike Air Yeezy 1
Les 3 coloris originaux de la Nike Air Yeezy 1

Sans surprise, Nike et Kanye West remettront le couvert pour créer une deuxième Air Yeezy très attendue par les sneakers addicts. L’attente de ces derniers sera récompensée en 2012 avec la sortie de la Air Yeezy 2, une silhouette qui n’est finalement qu’une évolution de celle créée en 2009. En plus du scratch latéral et du ‘’lace-lock’’ en Y, cette seconde basket conçue pour Nike par Kanye est dotée d’un coussin d’air toujours visible mais qui est inséré ici dans une midsole empruntée à la Air Tech Challenge II.

La Air Yeezy deuxième du nom a elle aussi été commercialisée dans 3 coloris : le ‘’Solar Red’’ et le ‘’Pure Platinum’’, en 2012, et le ‘’Red October’’, en 2014. Les 5000 exemplaires vendus 245$ ont tous été immédiatement écoulés. Ils se négocient désormais à plus de 4000 dollars sur les sites d’enchères spécialisés tels que StockX.

Les 3 coloris originaux de la Nike Air Yeezy 2
Les 3 coloris originaux de la Nike Air Yeezy 2

La collaboration avec adidas

Au mois de novembre 2013, alors que la Air Yeezy 2 ‘’Red October’’ n’est pas encore sortie, Kanye West va provoquer un véritable raz-de-marée sur la planète sneakers, non pas avec l’annonce d’une nouvelle silhouette, mais en confirmant son départ de Nike pour adidas. Les raisons de son choix restent floues. Il serait motivé par des préoccupations financières ainsi que par une volonté d’être artistiquement plus autonome, notamment pour pouvoir exprimer plus librement son talent.

Autant dire qu’adidas va tout faire pour lui octroyer cette liberté tant désirée.

adidas Yeezy Boost 750

La première Yeezy issue de la collaboration entre la marque aux 3 bandes et Kanye West verra le jour en 2015. Il s’agit de la Yeezy Boost 750, une sneaker qui s’inscrit dans la toute droite lignée des chaussures imaginées par Kanye West pour Nike. La principale différence réside au niveau de la semelle, qui arbore une forme calquée sur celle de la adidas Tubular et une structure basée sur la technologie d’amorti Boost. La Yeezy Boost 750 se démarque par ailleurs par sa coupe montante, ainsi que son prix qui continue de croître au fil des années pour atteindre 345$. Le colorway ‘’Grey’’ de 2015 ouvrira la voie au ‘’Charocal Black’’, la même année, puis au ‘’Light Grey’’, en 2016, et enfin au ‘’Light Brown’’, au mois d’octobre 2016.

adidas Yeezy Boost 750 "Grey"
adidas Yeezy Boost 750 « Grey »

adidas Yeezy Boost 350

Entre temps, le nouveau designer d’adidas n’a pas chômé. Il a achevé les contours de sa Yeezy Boost 350, un modèle empreint d’une tige basse en Primeknit que le groupe allemand lancera en grande pompe en juin 2015, soit à peine 4 mois après la Yeezy Boost 750 ‘’Grey’’. Elle rencontrera un succès fulgurant, non seulement auprès des amoureux de sneakers, mais aussi de tous les amateurs de mode streetwear. Et pour cause, Kanye West peut compter à présent sur l’appui de Kim Kardashian, la superstar américaine aux multiples casquettes qu’il a épousé en mai 2014. Celle-ci va user de son influence, en particulier sur les réseaux sociaux, pour assurer la promotion des baskets créées par son mari, à commencer par cette fameuse Yeezy Boost 350 et ses différentes déclinaisons.

Entre juin et décembre 2015, le modèle sera décliné dans 4 coloris : ‘’Turtle Dove’’, l’original, ‘’Pirate Black’’, ‘’Moonrock’’ et ‘’Oxfort Tan’’. Tous seront épuisés dès leur release à la fois online et dans les sneakers shops sélectionnés, où les acheteurs ont pris l’habitude d’arriver très tôt pour espérer shopper leur paire. Il faut dire qu’à 200$ et une publicité assurée par Kim Kardashian, le buzz était garanti.

adidas Yeezy Boost 350 "Turtle Dove"
adidas Yeezy Boost 350 « Turtle Dove »

adidas Yeezy Boost 350v2

Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne, adidas et Kanye West vont rapidement s’attacher à faire évoluer la Yeezy Boost 350. La chaussure a conservé sa forme globale ainsi que sa composition en Primeknit agrémentée d’une couture apparente sur le dessus du pied. Elle a en revanche perdu sa sangle d’attache à l’arrière et s’est dotée d’un design inédit caractérisé par l’inscription ‘’SPLY-350’’, inscrite dans un bandeau de couleur sur chaque panneau latéral.

adidas Yeezy Boost 350 v2 "Beluga"
adidas Yeezy Boost 350 v2 « Beluga »

Nous vous avons listé ci-dessous l’ensemble des coloris révélés jusqu’à aujourd’hui :

  • 24 septembre 2016 : ‘’Beluga’’
  • 23 novembre 2016 : ‘’Copper’’, ‘’Green’’ et ‘’Red’’
  • 17 décembre 2016 : ‘’Oreo’’
  • 11 février 2017 : ‘’Bred’’
  • 25 février 2017 : ‘’Zebra’’
  • 29 avril 2017 : ‘’Cream White’’
  • 18 novembre 2017 : ‘’Semi-Frozen Yellow’’
  • 25 novembre 2017 : ‘’Beluga 2.0’’
  • 16 décembre 2017 : ‘’Blue Tint’’
  • 30 juin 2018 : ‘’Butter’’
  • 21 septembre 2018 : ‘’Triple White’’
  • Octobre 2018 : ‘’Sesame’’
Les sneakers les plus chères de 2016
La Yeezy Boost 350 v2 a rapporté plus de 2,5 millions de dollars à adidas en 2016, faisant d’elle la sneaker la plus chère de cette même année.

Les chunky sneakers à la sauce Yeezy

Réputé pour son côté avant-gardiste, Kanye West n’a pas failli à sa réputation lorsqu’il a dévoilé la Yeezy Boost 700 il y a maintenant plus d’un an, en février 2017, à l’heure où le virage des chunky sneakers venait tout juste d’être amorcé. Avec son épaisse semelle typique de ce genre de baskets et son empeigne reposant sur une alliance de daim et de mesh, la Yeezy Boost 700 a d’abord suscité la controverse avant de recueillir tous les suffrages, au même titre que celle que l’on peut considérer comme sa petite-sœur, la Yeezy 500.

adidas Yeezy Boost 700 "Wave Runner"
adidas Yeezy Boost 700 « Wave Runner »

Pourquoi les Yeezy cartonnent-elles autant ?

Les facteurs qui peuvent expliquer ce carton planétaire sont nombreux. Nous en avons abordé plusieurs lors de la présentation des baskets Yeezy les plus populaires.

Parmi eux, nous pouvons revenir sur la notoriété dont jouissent Kanye West et sa femme Kim Kardashian, sans néanmoins nous y limiter car cela serait trop réducteur. Concentrons-nous plutôt la volonté de la star du hip-hop de faire perdurer l’héritage des équipementiers avec lesquels il a collaboré, en l’occurrence Nike et adidas. Chacune de ses créations puise ses racines dans leurs classiques, par exemple la Air Jordan III, lorsqu’il travaillait avec la firme de l’Oregon, ou les adidas EQT et Falcon Dorf qui ont inspiré la Yeezy Boost 700. Cela représente un gage indéniable de qualité esthétique et technique, en plus d’un confort optimal, pour un public principalement constitué de connaisseurs.

Enfin, il faut rendre à César ce qui appartient à César. adidas peut se féliciter d’orchestrer parfaitement les ventes. En restreignant volontairement les quantités, la firme d’Herzogenaurach renforce l’exclusivité de ses Yeezy, ce qui ne fait que décupler la demande. Et, comme tout ce qui est rare est cher, c’est le jackpot assuré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.