Air Jordan 1 ‘’Bred’’/‘’Banned’’ - 1985
pub
Air Jordan 1 Retro High OG ‘’Bred’’/‘’Banned’’
5 (100%) 1 vote[s]

35 ans. C’est l’âge qu’avait Michael Jordan quand il a décidé de prendre sa seconde retraite sportive. C’est aussi celui qu’a eu la célèbre Air Jordan 1 il y a quelques semaines, et qu’elle aura donc toujours l’automne prochain lorsque Nike rééditera à nouveau son plus illustre coloris, le noir et rouge supposé banni par la NBA en 1985. L’occasion pour l’équipe de Sneaker Style de se plonger une fois de plus dans l’histoire de ce formidable modèle et d’une de ses finitions devenues légendaires.

L’histoire controversée d’une basket iconique

1984. Michael Jordan s’apprête à fouler pour la première fois de sa carrière les prestigieux parquets de la NBA avec le maillot des Chicago Bulls sur le dos et une paire de baskets aux pieds qui figure indiscutablement parmi les plus populaires de l’histoire des sneakers : la Air Jordan 1.

Michael Jordan avec ses Air Jordan 1 ‘’Bred’’ lors du concours de dunk du All-Star Game en 1985

Enfin, pas tout à fait. Comme nous l’expliquons ici, c’est avec des Nike Air Ship que celui que l’on surnommera plus tard ‘’His Airness’’ a en réalité réalisé ses débuts professionnels, le temps pour Peter Moore de finaliser le design de la AJ1 qui n’a finalement été dévoilé au monde qu’au mois de février 1985, durant le concours de dunk du All-Star Game (photo ci-dessus).

Bannie par la NBA, adulée par les sneakers addicts

La lettre de la NBA destinée à Rob Strasser
La lettre de la NBA destinée à Rob Strasser

Les plus fervents sneakers addicts, dont nous faisons partie, s’accordent ainsi à penser que c’est la Air Ship, et non la Jordan 1, qui a été bannie par la ligue de basketball américaine parce que son emblématique coloris noir et rouge – surnommé ‘’Bred’’ par contraction des couleurs ‘’black’’ et ‘’red’’ en anglais – ne respectait pas le code vestimentaire imposé à l’époque aux joueurs. Une théorie plus qu’une supposition dans la mesure où le courrier adressé par la NBA à Rob Strasser, alors vice-président de Nike, incriminait une silhouette portée par Michael Jordan… en octobre 1984.

Toujours est-il que ce bannissement a définitivement forgé le mythe de la Air Jordan 1. Et pour cause, en plus de s’affranchir de l’amende infligée à Michael Jordan pour qu’il puisse continuer d’évoluer avec une paire de baskets qui n’était pas conforme au ‘’dress-code’’ de la NBA, la firme de l’Oregon a amplifié le buzz en victimisant la AJ1 dans une campagne publicitaire rondement menée. Si vous n’avez pas peur des pixels, vous pouvez la visualiser ci-dessous. Par ailleurs, il faut rendre à César ce qui appartient à César, et rappeler que la Jordan 1 doit aussi et surtout son statut d’icône aux performances sportives de l’ancien numéro 23 des Bulls.

Pour les amateurs de statistiques, sachez que le natif de Brooklyn a conclu sa première saison professionnelle avec une moyenne de 28,2 points par match et 51,5% de tirs réussis, ce qui lui a valu d’être convié au All-Star Game, donc, mais aussi de faire la une de Sports Illustrated et surtout d’être élu ‘’Rookie of The Year’’ en 1985. Rien que ça.

Des couleurs qui rappelaient celles du diable

Si la Jordan 1 jouit d’une popularité sans faille auprès de toutes celles et ceux qui vouent un culte aux sneakers, qu’ils soient âgés ou au contraire plus jeunes, ce n’est paradoxalement pas le cas de celui pour qui elle a été créée en 1984. MJ n’a effectivement jamais réellement apprécié ce modèle car le coloris ‘’Bred’’ qui l’a propulsé au sommet lui rappelait le diable. Et on ne peut pas le lui reprocher puisque la paire en question arborait une base en cuir noir, qui s’étendait du col jusqu’à la ‘’toe box’’ en passant par le ‘’quarter panel’’, avec laquelle contrastaient des empiècements rouge incarnés entre autres par un imposant Swoosh latéral, également en cuir. Une semelle, blanche sur sa partie intermédiaire et rouge sur l’extérieur, achevait un design peaufiné à l’aide des Jordan Wings sur la cheville et le logo ‘’Nike Air’’ sur le haut de la languette principale.

C’est cette version que Nike et la Jordan Brand devraient rééditer pour le Black Friday 2019. En attendant sa très probable officialisation dans les semaines ou mois à venir, vous pouvez retrouver le détail de ses caractéristiques et un visuel supplémentaire. Restez connecté sur Sneaker Style pour en savoir plus et ne surtout pas passer à côté de sa release !

Air Jordan 1 Retro High OG ‘’Bred’’/‘’Banned’’

Tout savoir sur la Air Jordan 1 Retro High OG ‘’Bred’’/‘’Banned’’

Désactivez votre bloqueur de publicités si vous n'avez pas accès au(x) lien(s) vers le(s) produit(s).

  • Coloris : Black/Gym Red-White
  • Prix : 160€
  • Release : 29 Novembre 2019
  • SKU : 555088-062
Où acheter ?
  • Revendeurs : Nike (Officiel)