Jay-Z
pub
PUMA mise sur Jay-Z pour reconquérir le basketball et la NBA
Notez cet article

Cela faisait un moment qu’on ne vous avait pas parlé de PUMA. L’équipementier allemand, qui célèbre cette année les 50 ans de son incontournable Suede, était effectivement en retrait de l’actualité des baskets depuis quelques semaines. Il faut croire que c’était le calme avant la tempête car après avoir dévoilé discrètement sa collection aux couleurs de Sonic, la marque au félin vient de lâcher une véritable bombe dans le sneakers game : la signature de Jay-Z. Et oui, le célèbre rappeur a bien rejoint les rangs de PUMA pour lui faire profiter de sa fibre créative et, surtout, de son image très bankable.

Pour autant est-ce vraiment une surprise ?

PUMA et Roc Nation, l’agence de Jay-Z, entretiennent une collaboration de longue date qui s’est conclue par la réalisation de plusieurs partenariats d’envergure au cours des dernières années, dont celui avec Rihanna, la petite protégée de ce dernier, ou encore la campagne orchestrée pour la récente promotion de son l’album 4:44. Cette signature n’est donc finalement que la concrétisation d’une longue relation entre la star du hip-hop et un concurrent de plus en plus féroce de Nike qui entend bien parfaire son retour dans la NBA dès la saison prochaine. Ce serait d’ailleurs précisément pour mener cette quête du basketball que Jay-Z aurait officiellement intégré PUMA.

Jay-Z x PUMA Clyde "4:44"
La Jay-Z x PUMA Clyde « 4:44 » créée spécialement pour le rappeur afin d’accompagner comme il se doit le lancement de son album dont les sneakers portent le nom.

Avant de s’octroyer les services du natif de New York, la firme bavaroise a enrôlé 3 des 5 pépites les plus prometteuses de la Draft NBA 2018, en l’occurrence Deandre Ayton, Marvin Bagley et Zhaire Smith ; des noms qui ne vous disent probablement rien mais que vous entendrez beaucoup dès la reprise du championnat américain au mois d’octobre prochain. De plus, PUMA a renouvelé en parallèle sa confiance en Walt Frazier, l’ancien joueur des New York Knicks pour lequel elle créa la Clyde en 1973 (voir l’histoire de la PUMA Suede). Celui-ci devient ambassadeur à vie de PUMA. Rien que ça.

Reste à savoir comment Jay-Z gravitera dans cet écosystème. D’après ESPN, il devrait endosser le costume de directeur de la création. Il ne présidera donc pas directement le département basketball de PUMA mais supervisera les campagnes marketing, donnera son avis sur les produits et identifiera les prochains ambassadeurs de la marque parmi les joueurs de la NBA et les artistes de son réseau. Autant dire qu’il y a de fortes chances pour que PUMA parvienne à mettre la main sur le Walt Frazier de demain. Réponse dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.