Sean Wotherspoon x Nike Air Max 1 ‘’Bespoke’’
pub
Sean Wotherspoon x Nike Air Max 1 ‘’Bespoke’’
Notez cet article

Sean Wotherspoon. S’il y a bien un nom que vous devez retenir, c’est celui-là.

Couronné de succès lors du dernier Air Max Day grâce à sa Air Max 1/97, le fondateur de la boutique Roundtwo, à Los Angeles, et accessoirement designer parmi les plus talentueux du moment, semble avoir d’ores et déjà remporté son second pari créatif, moins d’un an après le lancement de sa basket hybride. Sean Wotherspoon vient effectivement de mettre une fois plus la planète sneakers à ses pieds avec une version à la fois innovante et on ne peut plus surprenante de la Air Max 1 ; une vision qu’il a partagée pas plus tard qu’hier avec ses fans sur son compte Instagram. Tel un serpent qui changerait de peau, cette Air Max 1 ‘’Bespoke’’ est dotée d’empiècements qui, une fois découpés, laissent apparaître un colorway inédit dérivé de l’original.

Sean Wotherspoon x Nike Air Max 1 ‘’Bespoke’’

Wotherspoon n’est peut-être pas aussi actif que d’autres designers tels que Virgil Abloh, mais son influence est assurément aussi grande.

Celui qui voue un culte aux casquettes en velours Nike des années 80 l’a de nouveau prouvé en dévoilant sa dernière création : la Air Max 1 ‘’Bespoke’’. Celle-ci a vraisemblablement pour vocation d’assurer la promotion du service NikeLab Bespoke iD, un programme de personnalisation beaucoup plus poussé que son historique NIKEiD. En attendant d’en savoir plus sur sa vocation et la date d’une éventuelle release grand public, nous vous proposons de partir à sa découverte car elle vaut vraiment le détour !

1 seule paire, mais 2 versions. Voilà le concept à la fois unique et original de cette Nike Air Max 1 ‘’Bespoke’’.

Pour la concevoir, Sean Wotherspoon a opté pour une conception dans la toute droite lignée de sa précédente chaussure qui, rappelons-le, avait été lancée en grande pompe pour le Air Max Day 2018. Elle arbore ainsi une finition en velours côtelé et aux tons pastel clairement assumés. Des empiècements jaune, rose et bleu turquoise, notamment, donnent la réplique à une midsole blanche, alors que la semelle extérieure reprend pour sa part les couleurs de la tige. Sur la languette bleue, 3 Swoosh blancs trônent fièrement pour achever un branding lui aussi atypique. On aurait pu croire que l’originalité de cette paire reposait dans ces coloris. En réalité, elle réside dans la deuxième finition florale obtenue en découpant les empiècements en velours d’origine. Jugez-en plutôt par vous-même :

Difficile de dire si une commercialisation à plus ou moins grande échelle aura lieu. On vous tiendra évidemment informé dès que nous en saurons plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.