Sean Wotherspoon x Nike Air Max 1/97

Dans la vie, il y a plusieurs catégories de sneakers addicts. Nous pouvons notamment citer les acheteurs compulsifs, c’est-à-dire ceux qui ne peuvent s’empêcher de se jeter sur chaque release sans aucune restriction de marque, de budget ni même souvent d’intérêt, et qui accumulent ainsi les paires parfois sans jamais les porter. On recense également les véritables collectionneurs. La plupart du temps, il s’agit d’hommes ou de femmes qui n’ont d’yeux que pour un modèle précis ou éventuellement une gamme, voir une série. C’est le cas par exemple des inconditionnels de Nike SB qui ne s’abreuvent que des silhouettes de la division dédiée au skateboard de l’équipementier. Et pour finir, on retrouve les véritables addicts, plus modérés, qui s’intéressent généralement à l’histoire des sneakers qu’ils achètent pour constituer une collection digne de ce nom. Sean Wotherspoon, le père de la cultissime Nike Air Max 1/97, fait partie de ces derniers.

Aux origines du phénomène Air Max 1/97

Sean Wotherspoon x Nike Air Max 1/97

Et son profil d’amoureux de baskets de la première heure se ressent directement dans les influences stylistiques et techniques de la plus célèbre de ses créations.

Celle qui a mis tout le monde d’accord dès la diffusion de ses premiers visuels sur les réseaux sociaux en 2017 est effectivement un vrai clin d’œil aux prémices de la marque américaine en ce sens que, pour définir les contours du design de cette fameuse Air Max 1/97, Sean Wotherspoon s’est fortement inspiré des anciennes casquettes en velours de Nike. Mais ce n’est pas tout, les couleurs du modèle hybride façonné à la perfection par le designer sont héritées en réalité de celles des sneakers les plus rétro de Nike, et aussi d’après le principal intéressé des coupe-vent estampillés du Swoosh des années 80 et 90. Orientés autour d’un marron résolument très sobre, ces tons pastels ont l’avantage indéniable de se marier avec tous les t-shirts blancs, ce que n’a pas manqué de souligner l’un des amis de Wotherspoon lorsqu’il leur a présenté la paire après avoir achevé sa conception.

Sean Wotherspoon x Nike Air Max 1/97

Sur ces différents schémas, on peut se rendre compte de la place importante occupée par la culture surf dans la vie du designer. Elle est représentée par le motif en forme de vague appliqué sur l’un des jeux de patchs qu’il est possible d’intervertir sur la languette des lacets. A noter par ailleurs les inscriptions VA et LA sur le talon de chaque pied, Los Angeles étant une place forte du surf et accessoirement la ville de résidence de Wotherspoon.

La Air Max 1/97 est donc par nature une basket d’inspiration vintage. Toutefois, ce n’est pas uniquement pour cette raison qu’elle continue de défrayer la chronique plus d’un an après sa sortie, qui pour rappel a eu lieu lors du Air Max Day 2018. Si elle secoue encore tant la planète sneakers, c’est assurément parce qu’elle combine avec une efficacité déconcertante ce que les Air Max 1 et 97 comptent de plus beau. Citons tout d’abord la semelle révolutionnaire imaginée par Tinker Hatfield en 1987. Comme vous le savez parce que vous avez évidemment lu avec attention l’histoire de Nike sur Sneaker Style, c’est à l’illustre designer américain que nous devons le concept d’Air Maximum et sa fenêtre emblématique offrant une vue directe sur la technologie d’amorti offert à Nike par Frank Rudy en 1977. De la Air Max 97, Sean Wotherspoon a surtout ‘’emprunté’’ le design symbolisant l’effet de propagation d’une goutte d’eau façonné par Christian Tresser 10 ans après la création de la Air Max 1.

De par sa désignation, on pourrait penser que la Air Max 1/97 n’est inspirée que de ces deux classiques. C’était sans compter sur la bulle d’air que le vainqueur du Vote Forward 2017 est allé piocher dans la Air Max 90 ‘’Infrared’’.

Où acheter la Nike Air Max 1/97 SW ?

Si vous n’avez pas réussi à cop la paire au retail, sachez qu’elle est désormais inaccessible, ou presque, et ce à cause de la dure loi de l’offre de la demande qui impacte chaque jour un peu plus le sneakers game. Comme tout ce qui est rare, la Air Max 1/97 SW est ainsi chère, très chère même. Si vous avez un millier d’euros de côté et que vous êtes prêt ou prête à les dépenser pour ajouter à votre collection une pièce exceptionnelle, sachez qu’elle reste disponible, mais exclusivement au resell, sur StockX, KLEKT ou encore chez nos amis français de WETHENEW. Nous avons d’ailleurs partagé le lien direct vers leur site ci-dessous.

Source : Nike.com

Tout savoir sur la Sean Wotherspoon x Nike Air Max 1/97

Désactivez votre bloqueur de publicités si vous n'avez pas accès au(x) lien(s) vers le(s) produit(s).

  • Coloris : Light Blue Fury/Lemon Wash
  • Prix : Resell
  • Release : Mars 2018
  • SKU : AJ4219-400
Où acheter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.